www.uhlwiller.EU

Site non officiel de la commune
Accueil Infos commune Paroisse Le musée du pain Le village André Grusenmeyer Galerie photos Recettes Contact

Mis a jour le

24 janvier 2016 

Vie Religieuse 1

Fête des récoltes - Uhlwiller

Des fleurs à foison


La fête des récoltes à Uhlwiller a débuté par une procession avec les enfants munis de paniers garnis.


Le temps doux de l’arrière-saison a favorisé le développement exceptionnel des fleurs. Une fontaine fleurie, un chemin de roses, une grande variété de fruits et de légumes, des produits laitiers, des échantillons des saveurs du terroir, sans oublier la flore et la faune forestière…

Toutes ces richesses autour des six clochers ont embelli la célébration eucharistique qui avait débuté par une procession avec les enfants munis de paniers garnis. Assisté par le curé Antoine Haeussler et par l’abbé Christophe Metzinger, c’est le chanoine Daniel Perrin qui a présidé la grand-messe animée par de jeunes lecteurs et rehaussée par les chorales du secteur paroissial ainsi que par plusieurs musiciens.

Avant le chant final, le chanoine Perrin a remis la médaille de reconnaissance diocésaine à Marcel Neth et Charles Riehl deux choristes très actifs dans la paroisse.

Enfin le lendemain après-midi, la venue de Mgr Grallet, archevêque de Strasbourg, a créé la surprise parmi les visiteurs présents à l’église avec lesquels il s’est entretenu pendant quelques instants. Cet événement restera gravé dans l’histoire de la paroisse.


Épiphanie : tradition respectée

Trois adolescents habillés en rois mages et des jeunes munis de présents ont participé à une procession d’entrée présidée par l’abbé Christophe Metzinger


Tous se sont rendus à la crèche que l’abbé Christophe Metzinger a encensée pendant que les enfants y déposaient leurs cadeaux. Une crèche améliorée cette année par les bénévoles. La chorale et l’organiste ont rehaussé la célébration par des chants polyphoniques. Dans son homélie, l’abbé a insisté sur l’importance d’aller vers l’autre en privilégiant ce moment de partage. La cérémonie s’est concrétisée par le partage de la galette des rois, faisant le bonheur des servants de messe, des enfants et de leurs parents. L’espoir de devenir roi ou reine d’un jour a redoublé l’intérêt pour ce moment.